Récits et faveurs reçus

Avoir recours en cas de besoin à l’intercession de personnes qui jouissent d’une renommée de sainteté est une pratique courante dans l’Église. Nous présentons une sélection de récits reçus au Bureau pour les Causes des saints de la Prélature de l’Opus Dei.

Faveurs
Opus Dei - Récits et faveurs reçus

Face à un aveuglement

Un jour de mars, mon fils a eu une rougeur à l’œil gauche. Nous avons pensé à une conjonctivite. Nous avons su plus tard qu’il s’agissait de quelque chose de plus grave : une iridocyclite sévère. Pour des raisons inconnues, cette maladie qui, dans d’autres cas, passe sans grandes conséquences, a eu des effets extrêmement graves chez mon fils : il a perdu la vision pendant plus de trois semaines.

Les soins médicaux ont été les meilleurs que nous ayons pu lui donner. Les prières de membres de la famille et d’amis n’ont pas manqué non plus. Mais je suis sûr de l’intercession d’Isidore Zorzano, car voici de nombreuses années que je lui confie souvent la protection de mon fils. Avec la maladie, je l’ai fait plus intensément. À la mi-juillet, il a retrouvé entièrement la vue.

L.G.U.M.

Une ligne d’internet

Là où je travaille, l’usage de l’internet est indispensable. Nous disposons pour cela d’une ligne de téléphone spéciale qui garantit la connexion. Un jour, la ligne s’est interrompue et, en dépit des efforts de la compagnie responsable, elle n’a pu être réparée, avec le désordre et les retards que cela a entraînés.

Au bout de deux semaines j’en ai parlé à une amie qui m’a dit : « Demande à Isidore d’arranger cela, il était ingénieur. Il m’a accordé des faveurs incroyables. En plus, j’ai une image avec une relique que je peux te donner. » J’ai pris l’image et au travail j’ai récité la prière en demandant à Isidore de nous aider. En revenant à la mi-journée, j’ai trouvé le chargé des ordinateurs qui m’a dit : « Ça y est, nous avons la ligne ! » Il avait beaucoup souffert de la situation, se rendant compte de la répercussion que cela avait sur le travail, et je suis sûre qu’il avait mis en œuvre tous les moyens pour essayer d’y remédier.

R.P.S.