La neuvaine du travail

M. V. L., Canada

Faveurs obtenues par son intercession

Après mes études d’infirmière, et dans mon dernier stage, je cherchais un poste de travail définitif. J’en ai parlé à l’infirmière cadre du service où j’étais stagiaire, j’aimerais bien travailler chez eux.

Elle me dit de lui en reparler à la fin de mon stage,

Sur ce, une amie me conseilla de faire la neuvaine du travail à saint Josémaria, et m’en passa un exemplaire. Je l’achevai le dernier jour de mon stage. Ce jour-là l’infirmière cadre ne quitta pas son bureau ce qui me permit de discuter calmement avec elle. Mon directeur de stage lui avait parlé de moi, j’avais sa recommandation pour le poste. Mon cadre me convoqua pour un entretien début janvier. Son coup de fil me rassura, je passai cet entretien très sereinement. Tout roulait dans le bon sens.

Ceci dit, deux semaines et demie plus tard, je n’en avais aucune nouvelle. Je me suis concentrée sur mes études pour mon examen de fin de carrière.

Par ailleurs, un parent me procura des adresses que j’ai contactées aussi. En y envoyant mon curriculum vitae, j’avais l’assurance que le bon Dieu allait me procurer un bon poste où que ce soit, que j’accepterais volontiers. Je passai plusieurs entretiens d’embauche, j’étais rassurée quant à mon emploi.

Or, sur ces entre-faits, j’eus un coup de fil : l’unité où j’avais fait mon stage me proposait le poste auquel j’avais postulé.

J’en suis vraiment très reconnaissante à saint Josémaria.