Saint Josémaria Textes du jour

“Apprendre à fréquenter Dieu dans la Messe”

Humilité de Jésus: à Bethléem, à Nazareth, au Calvaire... — Mais plus d'humiliation et d'anéantissement encore dans l'Hostie sainte: plus que dans la crèche, qu'à Nazareth, ou sur la Croix. Combien donc il me faut aimer la Messe! ("Notre" Messe, Jésus...). (Chemin, 533)

Il nous est peut-être arrivé de nous demander comment répondre à tant d'amour de Dieu; nous avons peut-être désiré voir clairement expose un programme de vie chrétienne. La solution est facile et à la portée de tous les fidèles: participer amoureusement à la Sainte Messe, apprendre à rencontrer Dieu dans la Messe, parce que ce sacrifice contient tout ce que Dieu veut de nous.

Permettez-moi de vous rappeler ce que vous avez eu si souvent l'occasion d'observer: le déroulement des cérémonies liturgiques. Si nous les suivons pas à pas, il est très possible que le Seigneur fasse découvrir à chacun de nous ce qu'il doit améliorer, quels sont les défauts qu'il doit déraciner, et quel doit être notre comportement fraternel avec tous les hommes.

Le prêtre se dirige vers l'autel de Dieu, du Dieu qui réjouit notre jeunesse. La Sainte Messe débute par un chant de joie, car Dieu est la. C'est cette joie qui, avec la reconnaissance et l'amour, s'exprime par le baiser à l'autel, symbole du Christ et souvenir des saints, espace réduit, sanctifié, parce que c'est là que s'accomplit ce Sacrement dont l'efficacité est infinie.(Quand le Christ passe, 88)