"Le mariage est un instrument d'évangélisation de premier ordre", déclare le cardinal Rouco Varela

Le cardinal archevêque de Madrid a présidé le 20 septembre dernier la clôture de la phase diocésaine de la cause de canonisation des époux Tomás et Paquita Alavira, tous deux membres de l'Opus Dei.

Nouvelles

En présence des huit enfants vivants de Tomás et Paquita Alvira, ainsi que de nombreuses autres personnes, dans la crypte de la basilique pontificale San Miguel de Madrid, Mgr Rouco Varela, cardinal archevêque de cette ville, a rappelé que « des exemples comme ce couple sont un instrument d’évangélisation de premier ordre pour les jeunes générations »

Le cardinal a rappelé que « l’on se trouve face à un exemple de vocation à la sainteté tel que l’a conçu le Concile Vatican II en parlant d’appel universel pour tous les baptisés, chemin que saint Josémaria Escriva a éclairé et diffusé depuis 1928 ».

Pour le cardinal archevêque de Madrid, « ce procès de canonisation confirme, comme le dit Benoît XVI, qu’être saint ne signifie pas faire des choses bizarres ni spectaculaires, ou que ces personnes soient sans tache. En revanche, cela suppose une lutte ferme pour être unis à Dieu dans la vie ordinaire, et être enflammés pour les autres ». Le cardinal a manifesté sa joie de voir qu’un nombre croissant de procès de canonisation concerne des laïcs, et il a souligné que l’Eglise souhaite proposer des modèles de sainteté parmi des personnes qui ont vécu en plénitude leur vocation matrimoniale. »

« Aujourd’hui est un jour de fête pour de nombreux chrétiens du monde entier, et encore plus pour les nombreuses personnes de toute classe et condition qui ont recours à l’intercession des serviteurs de Dieu Tomás et Paquita, et qui obtiennent des grâces du Ciel par leur intercession, comme en témoignent les faveurs recueillies au cours de ces années. » Le postulateur de la cause de canonisation, l’abbé José Carlos Martin, a adressé ces mots à la centaine de personnes présentes à la cérémonie de clôture du procès diocésain de la cause de canonisation des époux Alvira.

« Actuellement, grâce à l’impulsion donnée par Jean Paul II, il y a plusieurs procès de canonisation de couples qui sont en cours d’instruction dans différents diocèses. »

« L’ambiance de notre maison débordait d’affection, parce qu’ils dépensaient leur vie pour nous » rappelait Pilar Alvira, la 4ème enfant de la famille.

Fidèles de l’Opus Dei, ils ont transmis à leur neuf enfants et à de nombreuses autres personnes un exemple de vie chrétienne, grâce à une vie de piété intense, et parce qu’ils s’efforçaient de vivre les vertus et de convertir leur maison en un foyer lumineux et joyeux, comme aimait le dire saint Josémaria.

En 1971, ils furent reçus à Rome par le fondateur de l'Opus Dei, grand ami de Tomás. Ils s'étaient connus en septembre 1937

Vous pouvez regarder l' album photo de la cérémonie .

Les deux époux à Saint Sébastien.