La foi à 20 ans (7): Des fiançailles chrétiennes

Tout miser sur l’amour, y a-t-il quelque chose de plus beau? Être fiancés, se connaître, échanger profondément, faire partie de la vie de l’autre et prendre le risque de tout miser sur lui. Fédérico et Isabella se sont fiancés il y a un an : leur foi les encourage à s’aimer et à se préparer pour ce qui demeurera à tout jamais.

Année de la foi

Federico :

C’est sa capacité d’ouverture aux autres,  d’être près de moi, de faire que je me sente bien, joyeux, heureux, c’est ce qui m’attire le plus chez elle. Avec ma fiancée nous tenons à ce que nos fiançailles soient bâties sur une relation d’amitié profonde, aussi, avons-nous permis à Dieu d’être de la partie. S’il ne s’agissait que de nous, nous ne pourrions pas vivre la belle expérience que nous faisons.

Isabella :

Le christianisme est donc un plus, un plus pour aimer l’autre, tout en aimant Dieu. Depuis que j’ai rencontré Féderico il y a quelques mois - nous nous fréquentons depuis plus d’un an- je tâche tous les jours de le rendre heureux, de m’y consacrer à cent pour cent.

Federico :

Les difficultés ne viennent pas que des autres, mais aussi de nous-mêmes. En effet, nous avons tous en nous ces désirs, ces pulsions, et on nous encourage parfois à nous y laisser aller sans hésiter. Si j¹en parle à mes amis, beaucoup vont me dire : "tu  dois avoir des rapports avec ton amie, si tu n¹as pas de relations conjugales avec elle, vos fiançailles sont bancales". Alors que c’est faux : elles ne sont pas bancales, qui plus est, il s’agit de quelque chose de plus pur. Nous savons que ce que nous vivons maintenant ne s’achève pas aujourd’hui, car nous construisons ce qui demeurera à tout jamais. Les manifestations d’amour entre deux fiancés peuvent être diverses. Essentiellement, passer beaucoup de temps ensemble, créer un climat d’entente, une intimité qui demeure à tout jamais. Bien entendu, naturellement parlant, c’est beau d’être en contact, d’être ensemble, et pour ce faire, un baiser, une caresse, suffisent. Ce sont des manifestations d’affection très fortes, si elles viennent du fond du cœur. 

Isabella :

Nous sommes une aide, l’un pour l’autre, c’est très utile. Grâce à Fédérico, c’est en prenant soin de ma vie spirituelle que je prends soin de lui. Aussi, prions-nous ensemble et nous aidons-nous l’un l’autre à prier, en cherchant à nous appuyer totalement sur Dieu.

Federico :

Nous tenons aussi à avoir de notre côté une vie de prière personnelle, fondement de notre existence, pour mieux fréquenter et connaître Dieu. Nous tâchons de prier, parfois chacun de son côté, parfois, ensemble. Il est difficile d’avoir des points de repère solides en cette vie mais il est vrai aussi que seul l’amour permet de tout miser sur une seule carte. Or, n’y a-t-il rien d’aussi beau que de tout miser sur l’amour ?

« La pureté jaillit de l’amour or, pour la limpidité de l’amour, la force et la joie de la jeunesse ne sont pas un obstacle » Saint Josémaria, Quand le Christ passe, n° 40