La foi à 20 ans (2): “une Foi qui m’encourage à servir”

Alberto est un jeune étudiant argentin. Sa foi chrétienne l’encourage à se remettre en question: “Que puis-je faire pour les autres?”. Il explique ici comment il essaie de traduire sa foi en gestes de service envers les autres.

Année de la foi

Pour moi, vivre la foi c’est faire que Dieu soit présent en tout ce que je suis entrain de faire: des pizzas pour des amis, un match de foot, des heures d’étude…bref, à tout instant.

Ma façon concrète de vivre cette foi au milieu des autres c’est de lutter pour être un chrétien cohérent dans le milieu où j’évolue. Aussi, je fais un moment de prière tous les matins et comme je suis chrétien, j’assiste à la Messe le dimanche. Ensuite, j’essaye de bien me comporter pendant ma partie de foot, Même si, parfois, il m’arrive de faire une faute et de m’en prendre à l’arbitre. Je tâche de recommencer lorsque je me suis trompé. J’essaie de garder cette unité de vie en tout ce que je fais. 

'Le temps passé à pétrir cette pâte en vaut la peine, parce que mes amis vont beaucoup apprécier et bien en profiter.'

J’essaie aussi de rendre service à mes amis de différentes façons. Je dois faire un effort, bien sûr. Souvent, ce sont plutôt eux qui me donnent un coup de main Et je tâche aussi de le faire à mon tour pour eux.

'Là aussi, dans ce qui me coûte plus, quand c’est peut-être moins spontané, je dois m’investir pour bien faire les choses.'

En ce moment, nous faisons des pizzas pour des amis invités à dîner ce soir. J’ai envie de leur faire plaisir et de passer un bon moment avec eux. Le temps passé à pétrir cette pâte en vaut la peine, parce que mes amis vont beaucoup apprécier et bien en profiter.

En général, chez les amis, au moment ou tout le monde débarrasse la table, on se lève rapidement pour donner un coup de main, évidemment…alors les gens disent: “super, merci, tu es vraiment sympa!” Par contre, chez moi, au quotidien, j’ai plus de mal à aider pour débarrasser le couvert.

Alors, là aussi, dans ce qui me coûte plus, quand c’est peut-être moins spontané, je dois m’investir pour bien faire les choses. Le service, ça se manifeste dans des actes concrets, non?Parfois aussi, on aimerait bien rendre service, mais on ne sait pas à qui.

'Il y a quelque temps, inspirés par l’exemple de saint Josémaria, des amis et moi avons pensé à aller voir des personnes, malades ou seules, dans une maison de personnes âgées.'

Il y a quelque temps, inspirés par l’exemple de saint Josémaria, des amis et moi avons pensé à aller voir des personnes, malades ou seules, dans une maison de personnes âgées. Cela nous stimule énormément, car c’est notre façon concrète d’aider les autres tous les week-ends ou tous les quinze jours. Nous leur rendons visite, nous nous intéressons à leurs affaires, nous leur parlons de nous et ils nous racontent comment ça va pour eux... Ils racontent leurs lectures, leur état d’esprit, s’ils sont contents ou tristes...

'Pour moi, vivre la foi c’est faire que Dieu soit présent en tout ce que je suis entrain de faire'.

C’est une façon concrète de servir les autres tout comme Jésus devait certainement le faire.

“Plus tu seras généreux, pour Dieu, plus tu seras heureux”

Saint Josémaria, Sillon, 18.