Je dirai d’abord que c’est Dieu qui m’a attirée.

Je m’appelle Julia Pastore. Je suis mère au foyer. J’ai trois enfants. Nous habitons dans une ferme à Villeneuve.

Témoignages personnels
Opus Dei - Je dirai d’abord que c’est Dieu qui m’a attirée.

Qu’est-ce qui t’a attirée à l’Opus Dei ?

Je dirai d’abord que c’est Dieu qui m’a attirée. Quand j’allais à des activités organisées par l’Opus Dei, je me sentais bien, comme à la maison. Le message de Saint Josémaria m’a plu : j’ai compris que je pouvais devenir sainte dans mon travail ordinaire, là où je suis, avec ceux avec qui je me trouve. Ce n’était pas un changement extérieur mais intérieur.

Le fait d’être de l’Opus Dei, quelle différence cela fait-il pour toi ?

Pour moi, c’est le motif d’une grande joie. Dans l’Opus Dei, je trouve les moyens spirituels pour mettre Dieu à la première place et pour grandir dans la foi. Par exemple, je consacre tous les jours un moment de prière personnelle où je confie à Jésus mes joies et mes peines et je sais qu’il va m’accompagner dans la journée.

Comment sanctifies-tu ton travail ?

Je sanctifie mon travail en l’offrant à Dieu le matin déjà. Tout au long de la journée, j’essaie de le faire toujours mieux, par amour, jusqu’au bout, avec le sourire et dans l’optique de servir les autres.