"Je demande à don Alvaro de nous donner cette paix du coeur qui lui était si caractéristique"

"Merci à Dieu et au pape François”, dit mgr Xavier Echevarria, prélat de l’Opus Dei, dans cet interview à l'occasion de l'annonce de la béatification de mgr Alvaro del Portillo.

Interviews
Opus Dei - "Je demande à don Alvaro de nous donner cette paix du coeur qui lui était si caractéristique" Don Álvaro del Portillo, avec saint Josémaria y Mons. Javier Echevarría.

Mgr Echeverria comment avez-vous accueilli la nouvelle de la béatification prochaine de mgr Alvaro del Portillo ? Mgr. Xavier Echevarria: 

Vous n’aurez pas de mal à comprendre qu’avec une joie profonde et en remerciant Dieu et le pape François qui a décidé de procéder à la béatification de cet évêque qui a tant aimé et servi l’Église sainte. Ceux qui l’ont connu ou qui ont vu les films sur ses catéchèses, ont l’habitude de commenter que don Alvaro communiquait la paix et entraînait vers Dieu. Je lui demande en ce moment de nous obtenir de Dieu cette paix du cœur  qui lui était si caractéristique et de faire en sorte que cette célébration soit l’occasion pour que beaucoup de personnes se rapprochent davantage du Seigneur.

 Au départ on parlait de sa béatification à Rome, pourquoi a-t-on finalement choisi Madrid?

Don Álvaro del Portillo, avec saint Josémaria y Mons. Javier Echevarría.

Il y a quelques mois, en apprenant la nouvelle de cette future béatification, plusieurs possibilités ont été envisagées, en accordant une priorité à des endroits au centre de Rome, autres que la Place Saint-Pierre qui, par une disposition du pape précédent, est réservée aux canonisations présidées par le Saint-Père. Cependant, à mesure que les prévisions du nombre de participants augmentaient, on réalisa qu’il était difficile, comme nous l’aurions tous souhaité, d’organiser cette cérémonie à la Ville Éternelle, et ce malgré la généreuse disponibilité des autorités du Vicariat de Rome et de la Mairie. 

D’où est partie cette idée?

La Congrégation pour les Causes des Saints considéra que l’hypothèse que j’avais suggérée, en tant que prélat de l’Opus Dei, de la célébrer à Madrid, ville natale du nouveau bienheureux était très pertinente, aussi parce que l’année de la béatification coïncidait avec le centenaire de sa naissance.

La nouvelle est rendue publique aujourd’hui puisque le Saint-Siège vient de communiquer que le Saint-Père, ayant accédé à cette suggestion,  a établi que la béatification ait lieu à Madrid le 27 septembre. Ce choix  va aussi permettre à de nombreux Madrilènes prêts à y participer d’y assister alors que dans le contexte de la crise économique actuelle ils auraient eu des difficultés pour envisager un voyage en Italie.

Madrid est la ville où don Alvaro fit la connaissance de saint Josémaria, où il demanda à faire partie de l’Opus Dei, où il reçut l’ordination sacerdotale. Pour énormément de gens de tous les pays, ce sera l’occasion de visiter les lieux rattachés à la naissance de l’Opus Dei, fondée le 2 octobre 1928 par saint Josémaria à Madrid. De plus, les nombreux fidèles et amis de la prélature qui vivent à Madrid collaboreront de très bon gré à l’accueil des participants venus d’ailleurs. 

Je dois préciser que ce n’est que maintenant que l’on a pris connaissance de l’approbation reçue du Saint-Siège bien que certains milieux aient diffusé cette nouvelle auparavant.

Il bénit un malade

Et qu’en est-il des personnes vivant à Rome ou en Italie?  

Rome est pour ainsi dire, la ville de don Alvaro: c’est là qu’il a vécu la plupart de sa vie (de 1946 à 1994) et qu’ il a exercé son travail en tant que pasteur de la prélature de l’Opus Dei.

De ce fait, avec les autorités compétentes on est en train d’étudier que durant les jours suivants à la béatification, le corps de don Alvaro, qui repose à la crypte de l’Église prélatice Sainte-Marie-de-la-Paix, à Rome, soit transporté temporairement à la basilique Saint-Eugène, afin que ceux qui le souhaitent, vraisemblablement un très grand nombre, puissent se recueillir devant la dépouille mortelle du nouveau bienheureux.

On prévoit aussi que le mercredi après sa béatification, beaucoup de fidèles pourront avoir l’occasion de participer à l’audience du pape François des mercredis pour montrer ainsi au Souverain Pontife leur attachement ainsi que leur gratitude filiale pour cette béatification. 

Quel est le sens de la collecte annoncée en faveur de plusieurs initiatives sociales en Afrique?

Dès l’instant où j’ai reçu la nouvelle de la future béatification, j’ai tout de suite pensé au désir d’en faire aussi une occasion d’aider les personnes dans le besoin.

Et tout concrètement, à demander à chaque participant un petit sacrifice leur permettant d’offrir un don au profit de quatre projets de services sociaux dans le continent africain qui ont vu le jour grâce à l’inspiration et à l’encouragement direct de mgr del Portillo. On a demandé à Harambee, ONG qui fut créée à l’occasion de la canonisation de saint Josémaria, de coordonner cet effort. Je suis sûr que du haut du ciel, don Alvaro va apprécier avec joie ce « cadeau » qui vise à mettre en marche ou à consolider des institutions africaines de formation humaine et de déracinement de la pauvreté.