Il suffit d'étudier

​La présentation du nouveau livre de Lorenzo Sanna et Marcello Bramati, Il suffit d'étudier (t. o. Basta studiare), a été l'objet de la conférence qui a eu lieu mercredi 21 septembre au Centre culturel Alzavola. Alzavola a ainsi souhaité mettre l'accent sur l'étude en ce début d'année académique.

Initiatives apostoliques
Opus Dei - Il suffit d'étudier

Forts de leur expérience en tant qu'enseignants et conseillers auprès d'étudiants et de leurs familles, les deux orateurs ont exposé à un large public l'efficacité d'une méthode qui n'offre pas seulement aux collégiens l'occasion d'améliorer leurs propres performances scolaires, mais qui vise la formation complète de l'individu.

Reposant sur la planification hebdomadaire du temps, la méthode est un pari qui se joue à l'intérieur du triangle affectif "famille, étudiants et enseignants". Elle requiert donc une participation active des personnes concernées et le partage d'objectifs communs.Les deux enseignants ont souligné que le livre ne prétend pas apporter une recette facile pour résoudre quelques problèmes liés à l'adolescence, mais bien plutôt favoriser la collaboration entre les parents, l'école et les enfants, à un moment délicat de leur croissance, où la limite entre l’autonomie et l'indépendance n'est pas encore nettement définie.

Plutôt qu'un compte rendu systématique de l’œuvre, l’intervention de Lorenzo Sanna et de Marcello Bramati a offert aux personnes présentes, pour la plupart des parents, l’opportunité de se pencher sur des difficultés concrètes, en suggérant des stratégies gagnantes pour faire en sorte que l'école ne soit pas un lieu éloigné de la réalité de leurs enfants, mais un espace de vie à harmoniser avec toutes les activités extrascolaires de la journée.

Quelques semaines auparavant, en préparation à la rentrée scolaire, le Centre culturel avait organisé des journées d'étude, des devoirs d'été, pour écolières et collégiennes. Pendant cinq jours, les participantes ont alterné des sessions d'étude et de révision des matières principales avec des loisirs. Par ces activités, le Centre culturel Alzavola cherche à aider les jeunes à découvrir la valeur de l'étude en suivant les enseignements de saint Josémaria : "Tu pries, tu te mortifies, tu travailles aux mille choses de l’apostolat…, mais tu n’étudies pas. — Si tu ne changes pas, tu ne seras qu’un inutile. L’étude, la formation professionnelle, quelle qu’elle soit, sont obligations graves chez nous." (Chemin, n. 334)