Éduquer pour l’avenir

George, 29 ans, rêve d'être un entrepreneur dans le secteur du tourisme. Grâce à votre aide il y arrivera en améliorant sa formation actuelle.

Ce projet a lieu dans les villes de São Tomé et de Santana. Les Soeurs Canossiennes sont présentes sur l’île de São Tomé depuis cinquante ans. À leur arrivée, les circonstances étaient prometteuses : il y avait beaucoup d’investissements étrangers et des occasions de travail pour la main d’œuvre locale. Depuis son indépendance, l’île connaît une sévère récession à cause de l’absence d’investissements dans de nouvelles initiatives ou dans celles qui existaient auparavant dans le domaine social, industriel et commercial.

La situation s’est dégradée et a généré une forte instabilité économique dans le pays. Peu de secteurs sont en mesure de créer des emplois et les plus importants, tels l’industrie du café, ne semblent pas avoir un avenir certain.

La plupart des biens viennent de l’extérieur excepté quelques produits agricoles comme les fruits tropicaux et le poisson. La population vieillit rapidement, les jeunes n’ont pas de motivation pour rester et quittent l’île pour poursuivre leurs études à l’étranger, en Europe ou en Angola.

Ce projet d’Harambee a trois objectifs:

-L’amélioration de la qualité de l’enseignement: former 50 professeurs et 5 employés d’écoles sélectionnées par les Sœurs Canossiennes

- La campagne « un livre de plus ». Elle a lieu à Sao Tomé ville et elle permet la scolarisation et l’alimentation de 540 enfants.

-Initiative : “Une fenêtre ouverte au monde ». Elle a lieu à Santana et permet d’apprendre l’informatique à 120 étudiants et à 400 élèves.

Je veux collaborer

Information sur Harambee