canonisation de Mère Térésa et ordinations de prêtres à Torreciudad

Mgr Xavier Echevarria, prélat de l’Opus Dei, nous invite à “nous pencher sur les autres pour nous mettre à leur service”, à l’exemple de sainte Teresa de Calcutta. Quelques extraits de son homélie prononcée lors de la cérémonie d'ordinations de six diacres, le jour même de la canonisation de Mère Térésa.

Homélies

Mgr Xavier Echevarria, prélat de l’Opus Dei, nous invite à “nous pencher sur les autres pour nous mettre à leur service”, à l’exemple de sainte Teresa de Calcutta, dont la canonisation à Rome « est une fête pour l’Église et pour toute l’humanité ».

Le prélat a ordonné six prêtres à Torreciudad, (à Huesca, en Espagne). Le sanctuaire était rempli de fidèles, dont de nombreux proches des ordinands.

Mgr Echevarria a mis en valeur l’attitude de sainte Teresa de Calcutta se penchant spirituellement pour « accueillir le laissé pour compte, pour soigner les blessures du corps ou de l’âme”. “Sa générosité et sa cohérence sont un encouragement à apprendre à vivre pour les autres”. Il a cité le pape François pour nous inciter à « être des instruments de l’amour de Dieu pour tout être sur terre » et nous a encouragés« à voir dans l’humanité une famille, et le monde comme notre maison commune », comme aimait le dire cette nouvelle sainte.

Le Prélat a cité le Pape François pour "voir dans l'humanité une famille, et le monde comme notre maison commune"

Il a demandé aux nouveaux prêtres “d’être de bons pasteurs à la recherche de toutes les brebis, à savoir se dépenser pour les autres en vivant leur sacerdoce comme un très grand don”. Le prélat a demandé aux assistants de prier pour le Pape, pour les évêques et les prêtres et d’être prêts à servir dans la joie.


À Torreciudad, l’évêque Xavier Echevarria a ordonné six diacres:

Les nouveaux prêtres, à la fin de la cérémonie. Photos : Alvaro Garcia Fuentes

Irineo Pallarès, Mexicain de 40 ans, gérant d’hôtel; Alejandro Arenas, Péruvien de 50 ans, ingénieur mécanicien; et les Espagnols, Eduardo Ares, Madrilène de 45 ans, philologue ; Pablo Lopez, Madrilène de 31 ans, pédagogue ; Carles Rodriguez, Catalan de 37 ans, maître d’œuvres et Miguel Angel Correas, Castillan de 40 ans, ingénieur informaticien.

Plus d’information : témoignages des six nouveaux prêtres.