Avec les bras ouverts

Nous ne pouvons fermer nos bras à personne! Nous ne pouvons pas être partisans. Nous ne pouvons pas parler de luttes!

Vidéos de ses catéchèses

J'aime que le clergé soit à sa place, qu'il ne se mêle de rien.

Qu'il se limite, et ce n'est pas peu, à sa mission spirituelle,

les bras ouverts pour que tous y aient une place, ceux de droite, ceux de gauche, ceux d'en face, ceux de derrière, tous, tous, tous! Nous ne pouvons fermer nos bras à personne! Nous ne pouvons pas être partisans. Nous ne pouvons pas parler de luttes! La lutte est anti-chrétienne. Ni de disputes! Nous parlons de bonne entente, nous parlons d'échange d'impressions pour arriver à un accord, mais se battre, se haïr? Ça, non.