'Appartenir à l’œuvre m’aide à m’approcher du Seigneur'

Daria Gianella, psychologue et psychothérapeuthe, travaille en indépendante à Lugano.

Témoignages personnels
Opus Dei - 'Appartenir à l’œuvre m’aide à m’approcher du Seigneur'

Qu'est-ce qui t'a attirée dans l'esprit de l'Opus Dei ?

Quand j’étais adolescente je sentais la joie sincère des personnes qui en faisaient partie. J’appréciais la cohérence entre ce que j’entendais et ce que je voyais et je comprenais que c’était quelque chose qui venait de Dieu. Je sentais en effet que lorsque je fréquentais cette réalité, à travers les activités qui nous étaient proposées, je me rapprochais de Dieu et j’étais heureuse.

Quelle différence cela fait-il pour toi d'appartenir ou pas à l'Opus Dei ?

Appartenir à l’œuvre m’aide à m’approcher du Seigneur. Je sais que je pourrais le faire aussi si je n’étais pas de l’Opus Dei mais la différence est que je me sens accompagnée par des personnes qui me rappellent, de par leur exemple et leur affection, l’unique chose qui rend vraiment heureux : chercher le Seigneur et grandir en amitié avec Lui.

La différence, c’est le désir de partager la joie que j’éprouve avec les personnes que j’aime : ma famille, mes amis et collègues.

Comment sanctifies-tu ton travail ?

En offrant à Dieu chaque matin ma journée et en cherchant d’accueillir chaque personne qui arrive dans mon cabinet, enfant, adolescent ou adulte, avec affection, compréhension et professionnalisme.